http://www.theotheatre.com/

 

*CASTINGS BLACKS : http://castingsblacks.blog4ever.com/blog/index-4425.html

*CI DESSOUS QUELQUES CHANSONS QUI M' EMEUVENT .... VOICI DONC COMMENT ELLES " ME PARLENT "

Dans l'air du temps, une éloquente chanson fort plaisante à danser !

Dans les airs exaltants d'un bal d'été, quelques regrets obsédants à faire valser !

Dans les " hair " décoiffés des amants, des gestes tendres à dessiner !

Dans les discoth' airs du moment ayant la côte des clubbers, voici Ibiza et d'autres noms de villes à réciter !

Dans " l' hier " de nos vingt-ans, la conscience d'une "voix ferrée" à visiter !

Dans le demain clair de nos cent ans, la voix " Ferrat " suggère l'Amour à pimenter !

Dans les cahiers scolaires des années lycée, un prénom sur le buvard à retrouver !

Dans le pillow Farmer en trois mots résumé, refrain baladeur pour numéro à pianoter !

Dans les vers de René Joly, renaît à chaque écoute une jolie tendresse aérienne à humer !

Dans la foi de Luther et Rosa, tous les espoirs d' Obama à oser !

Dans le soleil de " Princess Lover " sommeillent les promesses tenues, que l'oreille a voulu garder !

Dans les éphémères paroles en l'air, un vrai lien perdurant à tisser !

Dans le cocktail fruité qui désaltère, des cerises au caramel chaud vanillé et des glaçons à mixer !

Dans le mystère des empreintes invisibles et indélébiles, le pouvoir affectif prend plaisir à tatouer !

Dans les chouettes mises en boîtes de Sinclair, il y a toujours ce " world " aussi pétillant qu'une fête à souhaiter !

Dans d'amères confessions vestimentaires, des dessous chics ou à deux sous à denteler !

Dans l'Avé qui s'avère purement magnifique, la voix magique de Neville à sentir vibrer !

Dans le jardin de mon grand - père, l'échelle près du cerisier et près du ciel, le bonheur à goûter !

Dans l'univers désinhibant des techno-dancers, quelques mots sans pudeur à fredonner !

Dans l'allégresse des guinguettes en plein air, j'aime la musette de tendresse en java, à faire tournoyer !

Dans les " forever " rimant avec together, une épave d'amour à peindre et ressouder !

Dans la misère d'un coeur haletant, un émouvant Bashung à pleurer.

Dans le geyser d'un Harlem palpitant, un détonnant 50 cent à partager !

Dans le Bronx envoutant cher à ma mémoire, les pas dansants de Gainsbar à retracer !

Dans les " Meetic " chimères de l' ADSL, des profils de rêves décadents à démythifier !

Dans les âmes rancunières, le pardon retardataire, mais bien stylé à distiller

Dans la mythique quête de Brel, des désirs ascendants et intenses à réaliser !

Dans mes heures d'écolière assidue en géographie, le rappel attendu de la carte des Etats-Unis à réviser !

Dans l'hiver d'Orlane enivrant de surprises, s'éveillent moult vocalises d'été, avec des mots de love à zouker !

Dans la lumière d'un ciel clément, le noir et blanc de Marley à mélanger !

Dans les ondes légères du café de la mer, les pleurs voilées d'une sirène à consoler !

Dans les contrées parfois austères de la carte du tendre, on se perd quelquefois à trop vouloir gagner !

Dans l'arrière goût de fruit défendu de cette chanson en langage vert cru, une entraînante mélodie à chalouper !

Dans nos rêveries d'un monde égalitaire, suivons le fil de Phil cousant un paradis sur terre battue, à cultiver !

Dans mes années "on air" à la radio , il faisait fort doux d'être les mariés d'août, sans aucun doute à penser !

Dans l'âme du rocker, la lucidité sans faux semblant, à la fois humble et fier, à méditer !

Dans le timbre du crooner, du velours et des pétales de fleurs pour s'endormir à ravir !

Dans les osmoses presque gémellaires, un mélange de fusions et de confusions à en frémir !

Dans les amours fidèles et exemplaires, Aznavour raconte celles qui ont des choses à dire !

Dans les effets secondaires des amours pas ordinaires, la joie de l'élévation à ressentir !

Dans la recherche de présent pour un coeur chancelant :'" T'es mon amour à moi " est un bel "aveu-bijou " à offrir !

Dans les duos propices aux frissons, Tina et Eros dans un unisson à s'en étourdir !

Dans les prières d' Otis aussi charnelles que spirituelles, délice de voix cambrée prête à s'abandonner !

Dans les yeux verts de Natasha Saint-Pier, une sensuelle urgence à embrasser !

Dans le " I remember " d'antan, tant de jolies réminiscences et de mélancolie à bercer !

Dans l'eau de rose des intentions sincères, un futur presque plus que parfait à conjuguer !

Dans les bilans moroses un peu terre à terre, un présent imparfait à enjoliver !

Dans les éclairs si brillants de Lizz, tant d'espérances et d'envies à préserver !

Dans les métaphores singulières de Christophe, une veste cousue d'images à accrocher !

Dans les divers soupirs de White, le langage des corps et un décor à tamiser !

Dans les années printanières d'insouciance, où la jeunesse fait sa tanière, suivons ce tour de manège à enchanter !

Dans le tiroir entrouvert, le foulard de la fête des mères à broder !

Dans le jazz et le gospel il y a Ray, rayonnant comme un soleil de blues à la nuit tombée !

Dans la fontaine de fer, de la chaleur en eau claire tendrement aspergée !

Dans le verre de limonade il y a les boums d'avant, avec les garçons faisant révérence pour nous inviter à slower !

Dans les usines et les mines que les progrès ruinèrent, hommage aux ouvriers qui ont usé leurs mains à travailler !

Dans le festival de la cité berruyère, un concert de Ben Harper à repérer !

Dans le désert du temps, miraculeusement un jour béni à savourer !

Dans le dessert qu'on attend, la cerise du " Beau " sur un gâteau d'âme à choyer !

Dans la zouk-love montgolfière qui monte et détend, des mots d'envol en créole à deviner ! Chut ...N' essayez pas de les traduire en français, sinon oooops heu !.....je cours me cacher

 

LIENS DU NET :

http://www.theâtre-contemporain.net

http://www.clubsoleil.net/actu/index.php?clic

http://www.artistes-et-createurs.com/